The essay writer’s foibles

by Kelvin Smith

The essay writer may have old French foible talents, or an English foible – a quirky word or weakness of the sword in combat.

Un essai est un livre pour faire des livres; il ne peut passer pour bon qu’en raison du nombre de fétus d’ouvrages qu’il renferme. D’ailleurs, le sujet que je traite s’étend si loin, et mes talents sont si foibles, que je tâche de me circonscrire ; d’une autre part, le temps se précipite, et je me fatigue.

[François-René, Vicomte de Chateaubriand. 1797. Essai sur les révolutions. Études historiques]